Folk / Blues

 
Franz Robert WILD

Les destinées tiennent à peu de choses. Celle de Franz R. Wild s’est ébauchée lors d’un concert de Bob Dylan en 1993 à Toulouse.

Passionne de folk et de blues, il ne quitte plus, des lors, sa guitare qui sonne comme l’ouest américain et qu’il slide au briquet, et se fait remarquer sur les scènes de la région - Les rencontres d’Astaffort de Francis Cabrel entre autres-, avant de terminer parmi les dix finalistes de l'émission M6 Musiclive. Sa rencontre avec le producteur Oli le Baron (Jean-Louis Aubert, Dick Rivers) lui permet de passer à la vitesse supérieure. En l'occurrence, de réaliser un premier EP, en écoute sur son site. “The French House” réunit cinq jolies chansons “Western rock”, sans jamais être routinier. Folk dans l’âme, donc a la fois rêveur et enrage, il conte les désillusions de notre époque: Le naufrage du grand commerce mondial, la “Greenpeace attitude” ou l’industrie aveugle du disque, sans oublier l’amour, bien sûr…

 

Région : Toulouse 

300 euros + frais de déplacement


  

Plus...

Les destinées tiennent a peu de choses. Celle de Franz R. Wild s’est ébauchée lors d’un concert de Bob Dylan en 1993 a Toulouse. 

Passionne de folk et de blues, il ne quitte plus, des lors, sa guitare qui sonne comme l’ouest américain et qu’il slide au briquet, et se fait remarquer sur les scènes de la région - Les rencontres d’Astaffort de Francis Cabrel entre autres-, avant de terminer parmi les dix finalistes de l'émission M6 Musiclive. Sa rencontre avec le producteur Oli le Baron (Jean-Louis Aubert, Dick Rivers) lui permet de passer a la vitesse supérieure. En l'occurrence, de réaliser un premier EP, en ecoute sur son site. “The French House” réunit cinq jolies chansons “Western rock”, sans jamais être routinier. Folk dans l’ame, donc a la fois reveur et enrage, il conte les desillusions de notre epoque: Le naufrage du grand commerce mondial, la “Greenpeace attitude” ou l’industrie aveugle du disque, sans oublier l’amour, bien sur…

 

Paragraphe 2

Nunc sapien mauris, imperdiet ac pellentesque quis, facilisis non sapien. Maecenas congue vehicula mi, id luctus mi scelerisque nec. Cras viverra libero ut velit ullamcorper volutpat. Maecenas ut dolor eget ante interdum auctor quis sed nunc. Proin faucibus, mauris vitae molestie sodales, erat nisi rhoncus justo, in placerat turpis elit sed eros. Mauris molestie, justo et feugiat rutrum, arcu metus dapibus quam, sollicitudin tempus tortor dolor et nibh.

Plus...

Paragraphe 3

Nunc sapien mauris, imperdiet ac pellentesque quis, facilisis non sapien. Maecenas congue vehicula mi, id luctus mi scelerisque nec. Cras viverra libero ut velit ullamcorper volutpat. Maecenas ut dolor eget ante interdum auctor quis sed nunc. Proin faucibus, mauris vitae molestie sodales, erat nisi rhoncus justo, in placerat turpis elit sed eros. Mauris molestie, justo et feugiat rutrum, arcu metus dapibus quam, sollicitudin tempus tortor dolor et nibh.

Plus...

Paragraphe 4

Nunc sapien mauris, imperdiet ac pellentesque quis, facilisis non sapien. Maecenas congue vehicula mi, id luctus mi scelerisque nec. Cras viverra libero ut velit ullamcorper volutpat. Maecenas ut dolor eget ante interdum auctor quis sed nunc. Proin faucibus, mauris vitae molestie sodales, erat nisi rhoncus justo, in placerat turpis elit sed eros. Mauris molestie, justo et feugiat rutrum, arcu metus dapibus quam, sollicitudin tempus tortor dolor et nibh.

Plus...

Paragraphe 5

Nunc sapien mauris, imperdiet ac pellentesque quis, facilisis non sapien. Maecenas congue vehicula mi, id luctus mi scelerisque nec. Cras viverra libero ut velit ullamcorper volutpat. Maecenas ut dolor eget ante interdum auctor quis sed nunc. Proin faucibus, mauris vitae molestie sodales, erat nisi rhoncus justo, in placerat turpis elit sed eros. Mauris molestie, justo et feugiat rutrum, arcu metus dapibus quam, sollicitudin tempus tortor dolor et nibh.

Plus...